Assurgo
Accueil > Assurance de pret > Questions reponses

Questions reponses

Les réponses à vous questions sur l'assurance de pret

  • L'assurance de prêt est-elle obligatoire ?
  • Assurer un prêt n'est pas obligatoire mais très souvent exigé par la banque à l'occasion de la souscription d'un prêt. La banque est ainsi protégée des défaillances éventuelles de l'emprunteur en cas de décès, de perte totale et irréversible d'autonomie, d'invalidité permanente, d'incapacité temporaire totale de travail, voire de chômage.

  • Sur quels critères sont fixés les coûts d'une assurance de prêt ?


  • Emprunteur / Co emprunteur
    • sexe, âge de l'emprunteur et du co-emprunteur
    • Fumeur ou non fumeur
    • état de santé
    • profession (profession elle-même, déplacements professionnels (plus ou moins de 15.000 km), manutention légère/lourde, risques professionnels : travail en environnement naturel dangereux, par exemple : mines, plateformes offshore, avec des animaux dangereux, travail en hauteur, manipulation de produits ou d'objets coupants ou dangereux, toxiques, inflammables, explosifs, électricité haute tension…).
    • aux sports pratiqués jugés « à risque » qui peuvent être exclus ou induire une tarification sur mesure.

    Prêt
    • montant
    • durée
    • type de prêt

  • Quelles sont les principales garanties d'une assurance de prêt ?


  • • Garantie Décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie)
    • Garantie Arrêt de travail et Invalidité (Incapacité Temporaire Totale/Invalidité Permanente Totale)
    • Invalidité Permanente Partielle
    • Couverture en cas d'arrêt de travail jusqu'à 65 ans
    • Couverture décès jusqu'à 90 ans (adhésion possible jusqu'à 85 ans

  • Suis-je obligé de souscrire le contrat d'assurance de prêt de ma banque ?


  • Depuis le 1er septembre 2010 avec l'entrée en vigueur de la Loi Lagarde, vous êtes désormais libre d'assurer vos crédits où vous le souhaitez. Si votre choix porte sur un courtier en assurance de prêts, vous pratiquez la délégation d'assurance. Votre banque ne peut pas refuser cette délégation d'assurance si les garanties proposées sont au moins équivalentes. Toute décision de refus de délégation d'assurance de la part du banquier doit être motivée par écrit.

  • Une banque peut-elle refuser une délégation d'assurance ?


  • L'article 10 de la loi du 1er juillet 2010 réforme du crédit à la consommation impose aux établissements de crédit d'accepter les délégations d'assurance dès lors que les garanties présentées par le contrat individuel ont un niveau équivalent à celles proposées par le contrat cadre.

  • Mon banquier me présentera-t-il un taux de crédit plus avantageux si je souscris mon assurance de crédit immobilier auprès de la banque ?


  • Ceci est interdit par la Loi Lagarde. Il peut uniquement vous imposer des frais de délégation. Mais ces frais sont négociables et négligeables au regard de l'économie à réaliser en souscrivant votre assurance de prêt hors banque. Vous pouvez donc choisir votre assurance de prêt en toute sérénité. Pensez à demander à votre banquier une simulation écrite de prêt avant de lui soumettre votre projet de souscription d'assurance de prêt hors banque. Il ne pourra modifier son taux après la simulation.

  • Dans quels cas suis-je obligé de communiquer un changement de situations à mon assureur au cours du contrat d'assurance de prêt immobilier ou autres crédits ?


  • Pour permettre une indemnisation en cas de sinistres durant la vie de mon contrat d'assurance crédit, je dois signaler :

    • Toute modification relative au prêt assuré (durée, remboursement anticipé...)
    • Un changement d'état de santé intervenu entre la date de signature du questionnaire médical et la date de prise d'effet des garanties
    • Une reprise d'activité, même partielle, en cas d'incapacité temporaire totale de travail
    • Un changement de situation professionnelle
    • Le passage de "non-fumeur" à "fumeur" en cours de contrat d'assurance crédit. Cela vaut pour certains contrats.

  • Je suis malade par conséquent aucune compagnie d'assurance accepte de m'assurer. Y'a-t-il des solutions ?


  • En sollicitant un courtier en assurance crédits tel qu'AssurGo vous mettez toutes les chances de vôtre côté pour y parvenir. En effet, conscient que nos clients ne trouvent pas toujours d'assurance de prêts, nous disposons d'offres particulières pour les emprunteurs aux risques aggravés. Nos conseillers spécialisés restent à votre disposition au 0800 100 102 pour vous accompagner.